Impact Planète

Comment le choix d’aliment a-t-il un impact sur l’environnement ?

Notre aliment a sa petite histoire…nous l’avons découvert dans l’impact santé, nous allons découvrir ensemble son impact sur la planète…
Selon que le poisson que nous mangeons a été pêché en pleine période de reproduction ou bien que mon légume a poussé près de chez moi sans ajout de pesticides et d’herbicides, qu’il a poussé en monoculture ou qu’il a poussé en respectant la biodiversité, je n’aurai pas le même impact sur mon environnement.

  • Choisir IN® pour sa planète, c’est choisir préférentiellement des produits issus de filières respectueuses de l’environnement, la filière bio, les filières de proximité, les filières de pêche durable, la biodiversité, …

Vous encouragez grâce à vos choix, des modes de productions respectueux des ressources et de la planète.

  • En consommant moins de viande et davantage de fruits et légumes, de végétaux cela permet également de préserver les ressources et les terres agricoles, de nourrir 5 à 10 fois plus de personnes sur la planète, de préparer l’avenir.

Non seulement, en évitant l’excès de viande, nous améliorons notre santé mais en plus nous protégeons notre planète.

  • Enfin, vous pouvez être consommateurs responsables en sachant mieux gérer les emballages, recycler et ne plus gaspiller y compris dans la cuisine.

Par la composition de menus, par la gestion de nos aliments, des excédents, par une place plus juste des aliments ou produits consommateurs d’énergies nous pouvons également contribuer au développement durable.

  • Pour toutes ces raisons, l’IN® attitude s’inscrit dans un développement durable pour les générations à venir.

Nous sommes liés à notre terre, préservons-la, il est plus que temps de choisir dans le bon sens !

Le saviez-vous ?

Les filières « oméga 3 » sont des modes de productions, d’élevage qui font le choix d’une nutrition animale équilibrée et sources d’oméga 3 naturels.

Ces apports d’oméga 3 contribuent au bien-être animal, réduisent la consommation d’antibiotiques et apportent une réelle plus-value nutritionnelle pour le consommateur final.

De plus, nourrir des vaches « oméga 3 » à l’herbe des prairies, ou au tourteau de lin et de colza sources d’oméga 3 a un impact très important sur la production de méthane, un gaz à effet de serre notable.

Récemment, cette filière a été reconnue par l’Unesco comme agriculture à vocation santé et éco-méthane, contribue à l’impact écologique favorable sur la planète et son réchauffement climatique !