Information importante d'un médecin généraliste belge

24/03/2020

"Nous avons besoin de vous. Comment nous aider ..."
Respectez strictement les consignes de confinement, portez un masque en tissu quand vous sortez!

La courbe d’évolution de l’épidémie du coronavirus est en augmentation importante, nécessitant la mise en place de postes avancés de tri devant les urgences des hôpitaux.
Les médecins généralistes seront actifs en première ligne dans ces postes avancés.
Le matériel de protection est rationné et insuffisant, cette pénurie nous pousse à trouver des moyens de substitution.

Comment aider les médecins et les infirmier(e)s :

  • En donnant aux hôpitaux,

si vous en avez chez vous : des masques (médicaux ou de bricolage), des vêtements de protection (type salopettes jetable pour peinture ou utilisés dans l’industrie), des lunettes de protection ou masques en plexiglass (type protection en jardinage), des chaussons et bonnets jetables.

  • En fabriquant des masques en tissu (tutoriel ci-contre).

Ces masques doivent servir en priorité à éviter de propager le virus.

Idéalement, nous devrions donner à chaque patient que nous voyons un masque, au début de chaque consultation (il y a de plus en plus de porteurs sains) ; et il y a clairement une pénurie de masques jetables pour répondre à cet objectif (d’où l’intérêt des masques en tissu).

Si chaque couturière pouvait fabriquer entre 5 et 20 masques, ce serait formidable ! (Laver ces masques à 70 °).

  • En nous aidant à diminuer la transmission du virus :

Respectez strictement les consignes de confinement, restez chez vous au moindre rhume ou petite toux, en vous isolant de vos proches (et en portant un masque en tissu).

Dans la mesure du possible, portez un masque en tissu quand vous sortez (il y a actuellement de plus en plus de porteurs sains qui peuvent transmettre le virus sans s’en rendre compte).

Pratiquement : pour le Namurois : contactez le Dr Yves Van Den Branden , dans les autres régions : contactez votre généraliste ou les hôpitaux proches.

En apportant chacun selon nos possibilités une petite contribution, nous pourrons ensemble atténuer l’impact de cette épidémie.